This website uses cookies to ensure you the best possible experience. If you continue to use this site, you are accepting the use of cookies.

×

Manipuler de la volaille fraîche

En tant que client, vous avez le droit de pouvoir acheter des ingrédients sains. Cependant, il n’est pas possible d’éviter complètement la présence de bactéries indésirables dans les matières premières crues. C’est pourquoi il est important de faire attention au moment de manipuler dans la cuisine de la viande, des œufs, des fruits, des légumes, etc.

Trois règles basiques d’hygiène pour manipuler de la volaille fraîche:

  1. Garder la volaille crue et son emballage séparés des autres aliments.
  2. Laver soigneusement vos mains et les ustensiles de cuisine après avoir manipulé de la viande crue.
  3. Faire toujours cuire ou bouillir la volaille jusqu’à ce que le jus de viande devienne transparent et que la température atteigne au moins 75° C au milieu.

Trois règles de base pour cuisiner de la volaille fraîche:

  1. Faire chauffer
  2. Faire tiédir
  3. Éviter la propagation des bactéries

1. Faire chauffer (chauffer de la volaille fraîche ayant déjà été cuisinée)

Les bactéries présentes dans la nourriture meurent durant la cuisson ou l’ébullition. La règle générale est que toute nourriture contenant de la viande, de la volaille, du poisson ou des œufs soit chauffée jusqu’à ce que sa température atteigne au moins 75 oC. Cela s’applique aussi pour la nourriture conservée destinée à un usage ultérieur et pour les restes devant être réchauffés. Ce n’est pas suffisant de réchauffer la nourriture.

Vous savez que de la viande ou de la volaille ont été suffisamment chauffées quand le jus est clair et quand la viande n’est plus rose à l’intérieur. La volaille, la viande hachée et la viande attendrie mécaniquement doivent être beaucoup chauffées. La viande de volaille ne doit pas être rouge. Ceci peut être vérifié en insérant une brochette à l’intérieur du fémur d’un poulet par exemple.

Si vous devez garder temporairement un plat chaud, il doit toujours rester brûlant. Si la température descend en dessous de 65 oC, les bactéries et les spores bactériennes les plus résistantes peuvent commencer à se développer.

Dans un four micro-onde, la chaleur est distribuée de manière inégale dans le plat. Pour cette raison, la nourriture ne doit pas être touchée pendant quelques minutes après avoir été sortie de l’appareil, afin que la chaleur puisse être distribuée dans toute la portion.

2. Faire tiédir (après avoir cuisiné de la volaille fraîche)

Quand de la nourriture est gardée au frais et rapidement refroidie, le développement de la plupart des bactéries est stoppé. Les bactéries se reproduisent lentement à une température égale ou inférieure à 5 oC. C’est pourquoi la température ne doit pas dépasser 5 oC aux endroits du réfrigérateur où vous conservez vos denrées périssables, telles que la viande, les restes et le lait.

ATTENTION ! C’est la raison pour laquelle tous nos produits déjà cuits, grillés et bouillis sont surgelés immédiatement après le processus de transformation. Cela signifie que les quantités de bactéries indésirables sont quasiment inexistantes.

Les restes de nourriture chaude devant être conservés doivent être refroidis immédiatement et placés au réfrigérateur dès qu’ils ont refroidi. Les grandes portions doivent être divisées pour garantir un refroidissement plus rapide.

Les petits plats chauds restant longtemps sur la table atteignent progressivement une température de 20 à 40 oC, c’est là que les bactéries se développent. La nourriture risque de contenir de nombreuses bactéries au bout d’une courte période. À 37 oC, une bactérie peut se multiplier par 1 000 en trois heures et par 1 000 000 en six heures.

Les restes du petit-déjeuner et du déjeuner doivent également être placés au réfrigérateur dès que le repas est terminé.

La nourriture destinée à être congelée doit être placée au congélateur dès que possible. Si vous avez besoin de décongeler de la nourriture, la meilleure façon est de le faire au réfrigérateur. Disposez l’aliment congelé dans un bol ou un autre récipient, de telle sorte qu’il ne goutte pas sur d’autres denrées. Si vous faites décongeler de la viande ou de la volaille dans de l’eau chaude ou à température ambiante sur la table de la cuisine, les bactéries ont de grandes chances de se multiplier à la surface du produit.

3. Éviter la propagation des bactéries

Les bactéries pathogènes peuvent être présentes dans de la viande crue, les jus de viande et les légumes sales. Elles peuvent se propager à d’autres aliments sur la table de la cuisine et dans le réfrigérateur. C’est pourquoi il est important de séparer la nourriture pendant le stockage et pendant la préparation.

Il est également important d’utiliser des planches à découper et des couteaux différents ou de laver ces ustensiles avant de manipuler toute nouvelle matière première. Si vous essuyez les jus sur de la viande crue avec un torchon, celui-ci doit être lavé. Vous utiliserez de préférence de l’essuie-tout. Enfin, il est nécessaire de vous laver les mains après avoir touché un aliment et avant d’en préparer un autre.

Il est particulièrement important d’éviter que les bactéries d’un aliment cru se propagent à un aliment déjà prêt à être mangé. Si vous ne prenez pas soin de changer de planches à découper et de couteaux, et de vous laver les mains, les bactéries pourraient par exemple être transférées d’un poulet cru à une salade verte qui sera mangée sans avoir été traitée à la chaleur. Vous risqueriez alors d’être malade à cause de la salade.